mardi 18 novembre 2014

Pilons de poulet panés cuit au four

Malgré que le poulet était bon et juteux, j'ai trouvé que le goût de la chapelure ressortait un peu trop, je réduirais la quantité la prochaine fois et augmenterait un peu celle des épices mais dans l'ensemble c'était bon. La recette à été prise sur le site, Chez Maya.

8 pilons de poulet sans peau (moi avec peau, demande de mon chum)
1/2 tasse de farine
2 oeufs, battu
1 tasse chapelure
1/4 tasse fromage parmesan râpé
2 c. à thé persil séché
1 c. à thé ail en poudre
1 c. à thé paprika fumé ou ordinaire
2 c. à soupe de farine

Préchauffer le four à 400°F (200°C). Doubler une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Mettre la farine dans un plat peu profond, les œufs battus dans un autre et combiner la chapelure,le parmesan, le persil, l'ail , le paprika et les 2 c. à soupe de farine dans un autre bol.

Tourner les pilons dans la farine et secouer pour les débarrasser du surplus de farine. Les déposer dans les œufs battus puis dans le mélange de chapelure. Jeter tous les ingrédients non utilisés.

Déposer sur la plaque à pâtisserie préparée et cuire au four préchauffé de 45 à 50 minutes jusqu’à ce que l’enrobage soit croustillant et que le poulet soit tout à fait cuit.
Tourner les pilons à mi-cuisson.
Photobucket



2 commentaires:

  1. Ils ont l'air très bons, et sans gras en plus!!

    RépondreSupprimer
  2. À voir ta photo j'ai pas l'impression que la chapelure ressortait trop miam!! Trop appétissant tes pilons mon Amie XX

    RépondreSupprimer

Le collectionneur de recettes

Facile d'exécution, ce petit logiciel vous permettra de mettre de l'ordre et de retrouver vos recettes favorites en seulement quelques clics. Je vous invites à cliquer sur le lien ci-après pour de plus amples informations. Le collectionneurs de recettes.
Toutes les photos de ce blog sont la propriétées du blog Le palais gourmand, toute reproduction totale ou partielle d'une photo sans l'accord de son propriétaire est INTERDITE... Tous droits réservés au blog Le palais gourmand. Merci de respecter mon travail.