dimanche 28 septembre 2008

Ketchup à l'espagnole rouge



C'est la recette de ma grand-mère et quand on mangeait chez-elle, c'était toujours un plaisir pour moi de manger de son fameux ketchup. Que de bons souvenirs!! J'ai utilisé des tomates en dés en conserve pour faire cette recette, je les ai égoutté avant et mis la quantité de liquide que je voulais, car sinon ça fait trop de liquide si on verse les cannes au complet. J'ai sauté la partie ou il faut mettre du gros sel.

9 tasses de tomates rouges, pelées et hachées finement
3 tasses de céleri, hachés fin
2 tasses d'oignons, hachés fin
1 tasse de poivron vert ou rouge ou les deux, hachés fin
2 c. à table de gros sel

1 tasse de vinaigre
4 tasses de sucre
1 c. à table d'épice à marinade dans un petit coton

Ébouillanter les tomates, laisser tremper 2 minutes et les peler. Dans un gros bol de verre, mettre les tomates, céleri, oignon et poivron et saupoudrer de gros sel et laisser tremper toute la nuit. Égoutter durant 2 heures. Ajouter le reste des ingrédients et faire bouillir pendant 30 minutes et verser dans des pots stérilisés. Donne environs 5 pots de 500 ml.

2 commentaires:

  1. Les recettes de nos Grands-Mères sont toujours les meilleurs;) Je m'imagine combien ce ketchup doit être fort délicieux!!

    Merci de ce beau partage et bon dimanche à toi isa:))

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, tiens, Isabelle qui se lance dans les marinades...mais pas n'importe laquelle, celle de Grand-maman ! C'est vrai que leurs recettes sont toujours les meilleures!

    RépondreSupprimer

Le collectionneur de recettes

Facile d'exécution, ce petit logiciel vous permettra de mettre de l'ordre et de retrouver vos recettes favorites en seulement quelques clics. Je vous invites à cliquer sur le lien ci-après pour de plus amples informations. Le collectionneurs de recettes.
Toutes les photos de ce blog sont la propriétées du blog Le palais gourmand, toute reproduction totale ou partielle d'une photo sans l'accord de son propriétaire est INTERDITE... Tous droits réservés au blog Le palais gourmand. Merci de respecter mon travail.