dimanche 13 mai 2007

Côtes levées sauce barbecue et bourbon



Une excellente recette de côtes levées que Hermione65 avait partagée!! J'ai remplacée le Bourbon par du Brandy.

3 à 4 Lbs (1.3 kg à 1.8 kg) de côtes levées de porc
Eau
1 oignon, tranché en rondelles
1 carotte, tranchée en rondelles
1 branche de céleri, coupée en dés
Sel et poivre

Sauce barbecue au bourbon

Mélanger ensemble ces ingrédients :

1 tasse ( 250 ml ) de vinaigre de vin rouge
2 tasses ( 500 ml ) de ketchup
1/2 tasse ( 125 ml ) de mélasse
1/2 tasse ( 125 ml ) de Bourbon (moi j'ai mis du Brandy
1 et 1/2 cuillères à thé de sel
1/2 cuillère à thé de poivre


Dans un grand chaudron, placer les côtes levées et suffisamment d'eau pour les recouvrir.
Ajouter les légumes, saler et poivrer.

Porter à ébullition. Ecumer de temps en temps tout en laissant cuire doucement jusqu'à ce que les côtes soient tendres, soit environ 45 minutes à 1 h.
Une fois cuites, retirer les côtes, les assécher et les placer côte à côte dans un plat allant au four.

Enlever la membrane gélatineuse qui se trouve sous les côtes, afin que la sauce s'imprègne bien dans la viande ( un conseil de Roger, absolument fantastique )

Verser la sauce barbecue au bourbon sur les côtes.
Couvrir le plat de papier aluminium et cuire au four pendant 2h30 à 300 F ( 150 C )
Les retourner à mi-cuisson

30 mn avant la fin de la cuisson, retirer le papier d'aluminium afin que les côtes levées soient bien caramélisées

Source: Les gourmandises d'Isa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le collectionneur de recettes

Facile d'exécution, ce petit logiciel vous permettra de mettre de l'ordre et de retrouver vos recettes favorites en seulement quelques clics. Je vous invites à cliquer sur le lien ci-après pour de plus amples informations. Le collectionneurs de recettes.
Toutes les photos de ce blog sont la propriétées du blog Le palais gourmand, toute reproduction totale ou partielle d'une photo sans l'accord de son propriétaire est INTERDITE... Tous droits réservés au blog Le palais gourmand. Merci de respecter mon travail.