vendredi 9 mars 2018

Courge spaghetti aux oignons, aux tomates et aux olives

À première vue, l'image ne me disait pas tellement grand chose, mais voulait tout de même tester la courge à spaghetti et wow de wow, ce fût excellent en tout point. La recette vient du site de, Ricardo.

1 courge spaghetti d’environ 3 lb
1/4 tasse d’huile d’olive
2 oignons, émincés
1 gousse d’ail, hachée finement
1/2 tasse de bouillon de poulet
2 tasses de tomates cerises entières
1/4 tasse d’olives vertes et noires
3/4 tasse de fromage feta coupé en dés
1/4 tasse de basilic frais, émincé (mis séché et saupoudrer)
Sel et poivre

Placer la grille au centre du four et préchauffer le four à 190°C (375 °F). Tapisser une plaque à cuisson de papier parchemin. Sur un plan de travail, couper la courge en deux sur la longueur et retirer les graines. Saler et poivrer.

Placer sur la plaque, partie coupée vers le bas, et cuire 45 minutes ou jusqu’à ce que la courge soit tendre à la pointe d’un couteau. Laisser tiédir. Effilocher la chair à l’aide d’une fourchette.

Dans un bol, mélanger la courge avec 2 c. à table d’huile, saler et poivrer. Réserver au chaud.
Entre-temps, dans une poêle, dorer les oignons dans le reste de l’huile. Saler et poivrer. Ajouter l’ail et cuire 1 minute. Ajouter le bouillon, les tomates et les olives. 

Couvrir et laisser mijoter environ 5 minutes ou jusqu’à ce que les tomates soient légèrement éclatées. Retirer du feu. Ajouter le fromage et au besoin, rectifier l’assaisonnement. Servir sur un lit de courge spaghetti et parsemer de basilic.

1 commentaire:

Le collectionneur de recettes

Facile d'exécution, ce petit logiciel vous permettra de mettre de l'ordre et de retrouver vos recettes favorites en seulement quelques clics. Je vous invites à cliquer sur le lien ci-après pour de plus amples informations. Le collectionneurs de recettes.
Toutes les photos de ce blog sont la propriétées du blog Le palais gourmand, toute reproduction totale ou partielle d'une photo sans l'accord de son propriétaire est INTERDITE... Tous droits réservés au blog Le palais gourmand. Merci de respecter mon travail.